One Tree Hill: Next Generation

L'histoire se déroule 17 ans après la fin de la saison 6. Découvrez ce que sont devenus vos personnages favoris et leurs enfants.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand un trafic tourne court... | Lily

Aller en bas 
AuteurMessage
Alec Edwards
Lycéen(ne)

Lycéen(ne)
avatar

Messages : 657
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 25


What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
92/300  (92/300)

MessageSujet: Quand un trafic tourne court... | Lily   Mar 9 Fév - 17:35

Il était 20 heures lorsqu'Alec sortit de chez lui, en direction du Tric. Pour aller faire la fête, vous direz-vous ! Mais, ce n'est pas tout à fait ça... Il faut dire que depuis quelques temps, le Tric avait perdu de son prestige et il n'était même plus ouvert tous les soirs. L'intérêt qu'on lui portait était un peu en déclin, c'est pourquoi Alec en avait profité pour l'incruster à ses heures perdues. Aujourd'hui étant un de ces fameux jours, il allait y faire escale. Il avait entendu dire qu'il allait être repris par une Scott, oui encore une, et peut-être qu'à ce moment-là, il reprendrait de sa valeur mais en attendant il servait à d'autres occupations. Alec arriva aux abords du Tric. Il n'y avait aucune voiture en vue, il se dit donc qu'il devrait être tranquille.

Ainsi, Alec se faufila par la porte arrière du Tric. Il y faisait sombre comme d'habitude. Un sourire naquit sur son visage, il allait pouvoir vaquer à ses petites occupations habituelles. Ses clients devraient bientôt se montrer. Clients ? Vous vous demandez bien des clients de quoi ! Et bien, voilà la réponse : Alec est un dealer. Il vend de la drogue et donc ses clients en achètent ! Ce n'est pas comme si ça vous étonnait, quand même : vous savez bien qu'Alec est loin d'être un gentil garçon ! Pourquoi il fait ça ? Non, pas pour l'argent. Il n'en a pas besoin vu le compte en banque de ses parents. Il le fait juste pour le goût du risque, il aime croiser un policier et se sentir en supériorité sachant ce qu'il transporte. Il n'a pas peur et aime ce danger permanent. Alec fit quelques pas à l'intérieur de la batisse et ouvrit une fenêtre donnant sur la rue, signe pour ses clients qu'il était présent et qu'ils pouvaient monter chercher la marchandise. Bien sûr, cette astuce n'était connue que des habitués et elle ne comportait aucun risque pour Alec de se faire découvrir puisqu'il faisait complètement sombre à l'intérieur du Tric et que de toute façon personne ne le regardait avec attention, les soirs où aucune fête branchée ne s'y déroulait.

Puis, peu à peu, les yeux d'Alec commencèrent à s'habituer à l'obscurité. Il sortit la marchandise sur la table et attendit patiemment l'arrivée d'un premier client. Rien de dangereux à cette manoeuvre, contrairement à ce que vous pourriez penser. En effet, Alec n'avait pas peur qu'on essaya de le rouler en lui piquant la drogue pendant qu'il avait le dos tourné. Il se savait en supériorité physique face à ses acheteurs. De ce point de vue, il n'avait rien à voir avec son propre vendeur et c'est d'ailleurs pourquoi celui-ci passait par des revendeurs honnêtes, enfin autant que l'on puisse dire... Tout du moins, des complices qui ne passeraient pas sur son corps pour avoir de l'ectasy ou autre, vu qu'ils avaient besoin de lui. Le seul but était donc de prouver qu'il détenait bien la marchandise.

Alec perdu dans ses pensées, en train de s'imaginer son vendeur maigrichon en proie à une dispute avec un drogué, n'entendit que distraitement le bruit metallique caractéristique du bruit que faisaient les pas dans l'escalier en fer. Il fut donc surpris quand quelqu'un passa la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Roe Scott
Gérante du Tric

Gérante du Tric
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 30
Localisation : Chez moi.
La vie est un jeu.

What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
5/300  (5/300)

MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   Mar 9 Fév - 20:13

Aujourd'hui ou plutôt se soir, Lily devait enfin se rendre au Tric, voir ce qu'elle allait devoir apporter au lieu pour l'améliorer essayer de prendre quelques note sur ce qu'il restait des lieux, faire ses petites recherche sur le terrain pour relooker un peu l'endroit qui avait perdu de sa fraîcheur d'antant, elle avait hâte de commencer ses démarches là, elle avait le plus gros des démarches administrative, il lui restait plus qu'à rénover les lieux à son goût à elle et relancer enfin l'affaire.

Il est 19h quand elle rentre chez elle, elle pose tout ses papier sur la table et file rapidement prendre une douche, elle en a grand besoin pour se détendre, la journée fût longue et elle n'est pas encore terminée. Aprés une douche d'environs, 20 minutes, la jeune femme se rhabilla et se reprépara, elle prit ses affaires pour se rendre finalement au Tric.

Elle se redirigea vers sa voiture et partit vers l'endroit en question. Quelques minutes de route suffirent pour arriver sur place, elle se gara et descendit de celui ci. Elle sortit son petit calpin et commenca à regarder tout d'abord l'extérieur du bâtiment, elle allait avoir du boulot selon elle pour redonner de la vie au Tric, elle souria un court instant en essayant d'imaginer ce que les travaux aller donner pour l'extérieur. Elle prit plusieur note et commença à monter les escalier métallique du bâtiment pour rejoindre l'intérieur, elle sortit les clefs de son sac et voulu ouvrir la porte mais celle-ci était déjà ouverte ce qui surpris la jeune femme.

Elle ouvrit lentement la porte, elle stressait un peu, elle n'aurait pas pensé que cette porte serait alors ouverte mais, pourtant cela était bien le cas. Elle avait un peu peur, elle se demandait si il y avait du monde dans le bâtiment, elle entra doucement dans la piéce sombre, son coeur devait sans doute battre des records de vitesse à cet instant précis.

L'obscurité de la piéce l'empêcher de voir correctement, elle laissa la porte ouverte derriére elle, sans doute imprudente ou réfléchis, elle ne savait pas vraiment. Son regard se posé enfin sur l'intérieur de la salle, elle vit alors une silhouette. Elle demande alors.

"-Qui êtes-vous ? Que faites-vous ici ? Vous ne savez pas que cet un endroit privé et que vous n'avez aucune raison d'être ici quand celui-ci est fermé ?"

Ce sont les premiéres paroles qui lui sont venus en tête, elle ne savait pas si c'était la meilleure approche qu'elle aurait pu avoir mais elle avait dit ce qu'elle pensait comme à chaque fois, Lily était une personne de simple et d'honnête, elle disait toujours ce qu'elle pensait. Elle continua d'avancer, puis se dirigea vers l'interrupteur pour allumer la lumiére, ce qu'elle fit en moins d'une minute. Puis elle vit se jeune homme debout au milieu de la piéce, elle regarda un peu partout et vis la marchandise sur la table. Elle leva les yeux au ciel.

*Ca doit être une blague c'est pas possible !*

Se disait-elle en regardant le jeune homme sans vraiment savoir quoi ajouter. Elle le fixa un instant et ajouta.

"-Prenez vos déchets et fichez moi le camps d'ici autrement j'appelerais la police. Mais qu'es-ce-qui tourne pas rond chez vous ?"

Elle croyait sincérement halluciner, un dealeur de drogue dans le Tric, elle aura sûrement tout vu.


Dernière édition par Lily Roe Scott le Dim 14 Fév - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Edwards
Lycéen(ne)

Lycéen(ne)
avatar

Messages : 657
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 25


What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
92/300  (92/300)

MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   Mer 10 Fév - 23:09

Alec revint bien vite à la réalité. Quelqu'un venait de pénétrer dans le Tric. Il ne faisait nul doute que c'était un de ses clients. Qui cela aurait-il pu être d'autre ? Enfin, vu la silhouette de la personne, cela devait plutôt être une cliente, mais cela revenait au même quelqu'un venait lui acheter de la drogue. Et il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'une fille vienne s'en procurer. Alec avait plusieurs clientes dépendantes. Il était donc sur le point de se diriger vers le lieu de l'échange : drogue contre tune, quand les propos de la jeune femme firent se raviser Alec. Il s'était mépris sur l'idendité de la personne, c'était loin d'être une habituée mais plutôt une opportune. Il ne répondit rien et s'élança vers la table pour cacher la marchandise. Le temps qu'il atteigne la table où se trouvait déposer quelques cachets et de la poudre, l'inconnue avait eu le temps d'allumer la lumière. Il était trop tard pour cacher son méfait. Elle repéra évidemment la drogue vu qu'il se trouvait juste à côté. Finalement, il se dit qu'il aurait mieux fait d'attirer son attention dans un autre coin de la pièce. Et puis, mince ! Ce qui était fait était fait, de toute manière, il aurait quand même du expliquer sa présence dans ce lieu privé.

Elle lui demanda alors sur un ton catégorique de quitter les lieux avant qu'elle n'appelle les forces de l'ordre. Le ton qu'elle avait employé ne laissait pas le choix et n'importe qui aurait profité de ces quelques instants de clémence pour prendre la poudre d'escampette. Mais, après tout que risquait-il ? S'il voyait que la situation s'envenimait il pouvait fuir, de toute façon elle ne le connaissait ni d'Adam, ni d'Eve donc en réalité il ne risquait pas grand chose. De plus, cette belle jeune femme brune, l'attirait. Depuis qu'elle avait allumé la lumière il avait eu le temps de l'observer, c'était une belle femme jeune, élancée, brune aux cheveux courts. Elle était vraiment très jolie et son air contrarié voir furieux lui donnait un air sexy, d'après les critères d'Alec. Alors, pourquoi ne pourrait-il pas retourner la situation en sa faveur et profiter un peu d'elle ? Alec était doué pour ça et un stratagème s'élabora bien vite dans sa tête.

Il fit donc une tentative de corruption. Alec était l'incarnation de cette expression : comment obtenir ce que l'on désire par un pieux mensonge ? Enfin, ce qu'il allait dire n'était même pas vraiment un mensonge, mais il allait un peu grossir la réalité pour que son plan n'échoue pas. Il répondit donc :


" J'obéirais sans problème à vos ordres. Mais, je dois vous prévenir... l'endroit n'est pas sûr. Vous vous dites : évidemment, vous venez de trouver un dealer dans votre établissement parce que vous êtes bien la nouvelle propriétaire si je ne m'abuse... Mais, je suis sûrement la personne la plus saine d'esprit que vous rencontrerez ce soir. Je ne veux pas vous effrayer mais certains de mes clients sont loin d'être censés, n'oubliez pas qu'ils consomment ! Alors, si vous voulez vous retrouver seule à seule avec eux c'est votre problème mais il serait dommage qu'il vous arrive quelque chose de facheux, quand même ! Si je peux me permettre, vous devriez accepter ma proposition. Je ferais un excellent garde du corps ! "

Il était en effet arriver à la conclusion qu'elle devait être la fameuse Scott qui avait rachetée le Tric, sinon il n'y aurait eu aucune raison que quelqu'un pénètre ici, ce soir là. Alec était habitué depuis le temps qu'il faisait ce petit manège. De plus, vu sa silhouette, il la voyait mal du genre catcheuse professionnelle, il était sûr qu'elle n'appréciait pas le fait d'être seule surtout sachant qu'une mauvaise fréquentation pouvait bien vite l'entourer. Elle devrait donc sans aucun doute accepter, en tout cas, c'est comme ça qu'Alec le voyait. Il avait l'art de manipuler les gens et en enflant un peu l'image de ses clients, il pensait réussir à lui faire assez peur !

Il continua même, en jouant au petit garçon innocent. Après tout, la jeune femme ignorait tout de lui jusqu'à sa situation financière donc il était possible qu'elle le croit, surtout sachant qu'il était un très bon comédien. Il dit donc :


" Et puis, tout le monde n'a pas la chance d'être riche ! Vous savez si je fais ça, ce n'est pas par plaisir mais parce que je le dois. Je ne dis pas que je suis à la rue, mais je subviens à au besoin de ma famille. Vous pouvez critiquer et me juger mais moi je n'ai pas honte de ce que je fais ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Roe Scott
Gérante du Tric

Gérante du Tric
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 30
Localisation : Chez moi.
La vie est un jeu.

What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
5/300  (5/300)

MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   Jeu 11 Fév - 16:14

Elle restait plantée devant cet inconnu, écoutant ses paroles, se demandant si elle devait l'écouter ou au contraire camper sur ses positions, les dilemme, elle a horreur de cela, elle ne sait pas ce qu'elle doit faire, d'un côté elle angoisse, il a sans doute raison, peut-être quand se retrouvant seule dans le bar elle risquerait gros, mais quitte à avoir du monde prés d'elle, elle pourrait appeler, Lucas ou Peyton, Nathan ou Haley, ou encore son cousin Jamie, elle était seule sans vraiment l'être finalement. Elle continuait de l'écoutait, elle ne disait pas un mot, se contentant de réfléchir silencieusement à la meilleure des solutions, sans doute lui était dangereux, aprés tout, qui lui prouvait que se n'était pas un psycopathe en cavale ? Personne, elle devait se faire sa propre opinion.

Lily est une jeune femme quelques peu naïve, sans doute trop gentille, elle à un caractére assez confus finalement, quand elle n'est pas d'accord ou autre elle le fait savoir, elle n'hésite pas à dire ce qu'elle pense, elle a toujours été ainsi, malheureusement cela ne l'empêche pas de se faire mener en bateau par des personnes sans scrupule qui abuse sans doute trop de sa gentillesse, elle le sait pourtant elle se fait toujours avoir.

Encore une fois prise par les sentiments si on puis dire ainsi, le fait qu'il vende tout cela par nécéssité, elle n'aime pas se genre de situation ou finalement elle se sent responsable, de quoi ? Elle ne le sait pas vraiment, elle a travaillé dure pour en arriver ou elle en est aujourd'hui, elle a sacrifié beaucoup de chose, elle a beaucoup travaillé, pour posséder tout ce qu'elle posséde aujourd'hui, rien ne lui est tombé dans les bras tout prêt et tout frais bien au contraire. Mais le fait qu'il vende de la drogue comme par nécéssité, elle ne pouvait pas le dénoncer, encore une fois elle venait surement de se faire berner, mais la jolie brunette était très sensible. Sans doute trop et beaucoup trop naïve. Aprés tout, elle ne connaissait pas se jeune homme alors pourquoi le croire ?

Elle le regardait se demandant quoi lui répondre.

"-Je suis bien la nouvelle propriétaire. Je vais sûrement le regretter mais j'accepte. Rangez ce qui traine sur cette table et laissez moi travailler, partez si vous le désirez mais ne laisser pas cela à ma vue."

C'est tout ce qu'elle trouva à dire, prise de cours, sans aucune envie de le mettre encore plus dans la panade qu'il ne l'était déjà, enfin elle ne savait pas vraiment pourquoi elle acceptait sa proposition, elle verrait bien de tout façon.


Dernière édition par Lily Roe Scott le Dim 14 Fév - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Edwards
Lycéen(ne)

Lycéen(ne)
avatar

Messages : 657
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 25


What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
92/300  (92/300)

MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   Ven 12 Fév - 19:05

Il était conscient de la poser face à un dilemme. Elle devait juste faire le meilleur choix, en tout cas le meilleur pour lui. Elle devait accepter qu'il reste. Il avait une irrésistible envie de la draguer maintenant, de jouer avec cette soirée. Il sentait que ça serait difficile, vu comment leur rencontre avait débutée mais c'en était d'autant plus amusant. L'enjeu était plus important, et le jeu plus difficile. Tous les éléments étaient combinés pour que notre jeune homme veuille à tout prix réussir cette mission.

Elle sembla hésiter longuement puis finalement déclara qu'il avait raison qu'elle était bien la nouvelle propriétaire et surtout le plus important aux yeux d'Alec qu'elle voulait bien qu'il reste. Elle ajouta deux conditions et glissa un "je vais sûrement le regretter". Il était clair qu'elle doutait de son choix et du fait qu'il soit judicieux. Il ne pouvait pas lui en vouloir. Cela était même carrément logique, il était déjà étonnant qu'elle ait accepté mais Alec avait comme d'habitude habilement manoeuvrer. Il restait encore du travail. S'il voulait la mettre en confiance, il devait la laisser travailler, rester en retrait un peu et lui montrer qu'il était sociable. Après, il pourrait repasser à l'attaque. Il commença par sa première requête, soit qu'il fasse disparaitre son matos, il rangea donc tout ce qui était compromettant dans les poches de son jean et de sa veste avant de lui refaire face. Pour mieux entrer dans son rôle, il ajouta
:

" Est-ce que cela vous dérangerait que je vous regarde travailler ? Je sais que vous doutez de moi et je ne peux vous en blâmer. Vous trouvez sûrement ma demande étrange d'ailleurs et je ne veux pas vous importunner mais je peux vous regarder en silence. Ca pourrait m'être bénéfique après tout, et si je me permets d'abuser, peut-être accepterez-vous de m'employer... vous savez je ne serais pas contre trouver un meilleur job pour subvenir aux besoins de ma famille, mais il était plus facile de vendre de la drogue. Mais, j'en demande peut-être trop... laissez tomber. Je vous regarderai juste travailler sans vous gêner. "

Plus le mensonge était gros, mieux ça passait. Alec était un habitué de cette pratique et donc la maitrisait subtilement maintenant. Il ne devait pas trancher avec l'image qu'il venait d'offrir de lui et surtout laisser à la jeune femme l'impression qu'elle maitrisait la situation, qu'elle lui était supérieure et qu'elle avait tous les éléments en main pour agir à sa guise. Il avait plusieurs idées derrière la tête par cette presque demande d'emploi. Déjà, celait aidait à jouer son rôle parfaitement, ensuite ça lui permettrait de se rapprocher d'elle et enfin il pourrait continuer son trafic par la suite. Il lui suffirait d'être plus prudent et puis il s'attendrait à sa présence donc tout devrait rouler comme sur des roulettes.

Elle semblait toujours hésitante. Elle était manifestement attendrie par ses propos. C'est qu'il faisait vraiment un comédien hors pair et cela le rendait très fier de lui. Il tenta un petit sourire sur son visage, comme s'il était vraiment désolé de se trouver dans cette situation face à elle. Puis, il déglutit silencieusement, pas stressé par la réponse qu'elle lui fournirait, c'était juste une façon d'encore mieux rentrer dans la peau de son personnage !

580 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Roe Scott
Gérante du Tric

Gérante du Tric
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 30
Localisation : Chez moi.
La vie est un jeu.

What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
5/300  (5/300)

MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   Dim 14 Fév - 15:37

Elle ne savait pas vraiment quoi penser de tout cela, elle ne savait pas si elle devait avoir peur ou si elle devait lui faire confiance, elle craignait surtout de voir des camer débarquer dans les lieux et vouloir à tout prix de la drogue, personne ne sait vraiment les réactions que peuvent avoir des personnes en manquent et cela se comprend finalement, chacun doit gérer ses crises comme il le peut, elle trouve cela bête de tomber dans la drogue, elle peut comprendre par contre que cela arrive. Lily est tellement sensible et naïve, tellement pleine de vie, elle a un coeur d'or, elle sait qu'elle fait trop vite confiance, bien-entendu pas ou point de raconter toute sa vie ou de se confier mais elle entre vite en confiance, il suffit d'avoir les bons arguments, quelques choses qui la touche, elle a beaucoup de compation pour les gens, cela se voit comme le nez au milieu de la figure, elle s'en rend compte sans vraiment sans rendre compte mais elle n'arrive pas à ne pas compatir pour les gens, elle voudrait pouvoir aider tous le mondes, être présente pour eux chaque jour qui passe, se sentir utile et rendre les gens heureux simplement. Lily est tellement fragile dans le fond, on pourrait la briser en un rien de temps cela est malheureusement déjà arrivé et pourtant elle continue d'être comme elle la toujours été au détriment de ses sentiments, même si on se moque d'elle éperdument, elle en souffrira à un moment ou un autre mais elle se dit toujours que si elle est trop méfiante, elle ne pourra aider personne et cela elle ne le désire pas du tout.
Il reprend alors la parole, elle écoute de nouveau ses phrases, elle a peur, pas de lui non, elle a peur de voir débarquer des personnes en crises, elle a peur de se retrouver seule dans les lieux, elle a peur de se faire avoir comme une poupée avec laquelle on joue juste pour l'intérêt, elle a peur de souffrir, elle a peur de tellement de chose dans le fond, cela reste inexplicable.
Elle ne sait quoi lui dire pourtant elle répond à son sourire par un petit sourire tout timide. Elle s'avance vers lui finalement et lui tend la main pour la lui serrer.
"-Lily Roe Scott, nouvelle propriétaire du Tric, je suis ici pour voir les rénovations que j'ai à faire, pour voir ce que je pourrais apporter de mieux à cet endroit pour le refaire vivre comme autrefois et pour que ma mère soit fiére de moi. Et vous qui êtes-vous ?"
Elle lui fit un sourire, se demandant si elle ne tombait finalement pas dans son piége, elle ne savait pas ce que tout cela donnerait mais elle avait toujours se besoin d'être présente pour les gens et en écoutant ce qu'il avait dit plutôt, il avait tiré sur la corde sensible de la jeune femme, ses sentiments.
"-Restez-ici sans soucis. Je ne tiens pas à être seule désormais, surtout si vos acheteur doivent venir ici et ne trouver que jeune femme entrain de prendre des notes et ne possédant aucun produit illicite. Vous ne me dérrangez pas de toute façon. Pour ce qui est d'un emploi, je ne peux vous répondre pour le moment à vrai dire. Je ne sais même pas quand je vais réellement ouvrir les lieux."
Elle continuait de lui sourire légérement, commençant à réfléchir sérieusement à un poste qu'elle pourrait lui offrir pour lui faire arréter de dealer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Edwards
Lycéen(ne)

Lycéen(ne)
avatar

Messages : 657
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 25


What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
92/300  (92/300)

MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   Mar 16 Fév - 23:05

En analysant son visage, en attendant une réaction orale de sa part, Alec sembla déceler une once de crainte. Pas de quoi la faire rentrer chez elle, mais assez pour accepter sa présence, même sans savoir si c'était une bonne idée et encore moins la meilleure. Elle prit un certain temps de réaction avant d'agir. Alec n'était pas dans sa tête et ne pouvait donc pas comprendre le débat intérieur qui s'y déroulait mais elle semblait s'identifier à lui, vouloir le comprendre avant de prendre une décision. Elle était décidemment trop naïve, en même temps, elle respirait l'inoccence. C'est d'ailleurs une des choses qui faisait son charme. En tout cas, il était clair qu'elle était un peu effrayée par ce qu'Alec lui avait dit et il en était pas peu fier. Il devait avoir du charisme pour impressionner les gens et les faire croire tout ce qu'il voulait. Finalement elle lui offrit un sourire, à son grand étonnement. Il se dit qu'elle doit avoir le sourire facile, mais elle ne s'arrêta pas là. Elle s'approcha de lui et se présenta alors avant de lui demander son identité.

" Alec Edwards", répondit-il du tac au tac.

Il avait pourtant réfléchit à donner un faux nom mais à quoi cela servirait-il ? Elle n'avait sûrement et même sans aucun doute jamais entendu parler de lui donc elle croirait sa version des faits, soit que c'était un petit inocent ; en plus si il mentait elle apprendrait bien vite la vérité. Alors qu'en donnant son vrai nom pas de quoi s'en faire, il aurait pas de mauvaises surprises en se faisant repérer et appeler par une quelconque personne et elle n'irait pas non plus faire de recherches intensives sur lui. Elle ne semblait pas méfiante ou craintive à ce point. Il était donc tranquille et cette solution lui paraissait la meilleure. Et oui, en même pas une seconde, tout ce raisonnement avait traversé l'esprit du beau ténébreux.

Elle lui refit un sourire. Elle franchissait une barrière supplémentaire. Elle semblait ressentir de la compassion pour lui, comme si elle voulait le mettre sur un pied d'égalité pour qu'ils puissent trouver des repères. Elle voulait manifestement l'aider puisqu'elle semblait réfléchir sérieusement à un emploi pour lui. Elle est vraiment trop gentille mais surtout trop naïve. C'était désolant d'un côté, mais bon c'était à son avantage donc il n'allait pas se plaindre, ni la secouer pour qu'elle recouvre la vue, ou plutôt qu'elle prenne conscience de la réalité. En tout cas, elle était d'accord pour qu'il reste là donc c'était l'essentiel. Mais, tant qu'à jouer franc jeu, alors qu'elle allait lui serrer la main, il recule la sienne. Il trouve en effet qu'une poignée de main est un peu trop formelle surtout pour lui sachant qu'en fait il a l'intention de la séduire donc ça ne l'arrange pas. Il lui demande alors :


" Ca ne vous dérange pas si je vous fait la bise plutôt ? "

Notre jeune homme avait énoncé cette phrase avec un naturel déconcertant enfin pour la jeune femme sûurement. Elle n'aurait pas idée qu'il puisse avoir de mauvaises intentions. Il ne doutait pas finalement qu'elle accepte. Et puis de toute façon, il compte juste lui faire la bise, pas de glissement soi-disant indésiré comme pourrait le faire un gamin. Mais, il ne souhaitait tout simplement pas que le statut employé-patron s'installe parce que ça serait plus dur après de le rompre. Même si parès tout peut-être que c'est ce qu'il allait se passer. Comme quoi la vie est pleine de surprises ! En se rendant au Tric ce soir là, Alec ne s'attendait ni à faire une aussi bonnes rencontres, ni à postuler pour un emploi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Roe Scott
Gérante du Tric

Gérante du Tric
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 30
Localisation : Chez moi.
La vie est un jeu.

What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
5/300  (5/300)

MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   Sam 20 Fév - 19:37

La situation est étrange et complexe, elle n'arrive pas vraiment à savoir, si il joue un jeu, si il est sincére, elle est tellement naïve, elle a le coeur sur la main, n'aime pas voir les gens souffrir, elle veut toujours venir en aide aux autres, les gens qui savent cela jouent souvent avec ses sentiments, quand elle l'apprend, elle souffre en silence, car d'autant qu'elle est toujours proche et prête à aider les autres, d'autant qu'elle n'aime pas être secourue, elle garde tout pour elle, préférant aider les autres plutôt qu'on lui viennent en aide, elle renferme tellement de chose en elle finalement, qu'elle souffre presque constament mais, elle fait profile bas sur tout cela et garde le sourire et cette gentillesse qui lui est si caractéristique, si personnelle, elle sera toujours ainsi, ne voulant pas être trop méfiante, voulant simplement être sure de pouvoir aider les gens, elle se dit que si elle devient méfiante, elle pourrait passer à côté de personne qui aurait vraiment besoin de son aide et cela elle ne le veut pas alors elle prend toujours le risque de souffrir elle pour aider les autres, elle espére toujours secrétement que la personne et sincére et qu'elle ne se joue pas d'elle au risque de la briser encore plus, elle paraît tellement heureuse et sans soucis, que les gens pensent que tout va bien dans sa vie et qu'elle peut encaisser quelques mauvais coup aprés tout. Si les gens pouvaient posséder un coeur, elle en serait ravie, si les gens pouvaient être moins menteur aussi, s'il ne voyait pas que leur propre intérêt mais qu'il pensait un peu aux autres cela serait tellement plus agréable pour chacun, mais avec des si on referait le monde au grand complet alors elle se contente d'être ainsi elle et de prendre chacun de ses risques consciensieusement en espérant ne pas avoir eu tort d'offrir sa confiance et quand malheureusement on se joue d'elle, elle ferme les yeux et se dit que le temps soignera ses blessures.
Il décline son identité, elle garde le sourire, gardant toujours ses craintes en elle, elle les aura pour un moment, elle continue de le regarder poursuit dans ses phrases essayant de se détendre elle et de tenter de détendre cette atmosphére qu'elle trouve pour sa part tendu, normal en fin de compte, elle stresse et a peur. Alors qu'elle lui tend la main pour le saluer, voilà qu'il la surprend encore. Elle a toute ses scénes qui tournent lentement dans sa tête, elle se croit dans un film de gangster et à peur d'être la petite victime qui s'éprendra du dealer qui se moque éperdument d'elle finalement. Elle secoue la tête pour se remettre les idées dans l'ordre, elle reprend se sourire qu'elle avait depuis quelques minutes déjà et hausse les épaules.
"-Dans se cas faisons nous la bise et passons au tutoiement, on doit avoir le même age à peu près et le vous m'exaspére."
Elle garde le sourire et tente de masquer les émotions qu'elle ressent, en générale elle s'en sort pas trop mal dans se genre de situation mais aujourd'hui, elle ne sait pas vraiment.
"-Tu veux me donner un coup de main ? On pourrait réfléchir à deux pour la rénovation de cet endroit, je pense que deux personnes pour voir cela se n'est pas de trop."
Elle garde le sourire, cette simplicité finalement qu'il se dégage d'elle, elle brise toute les barriéres, tant pis, plus de craintes en perspective, de toute façon cela n'empêchera pas de souffrir alors autant risquer le tout pour le tout. Elle se dirige vers le bar et se sert un verre d'eau, elle regarde alors Alec et demande.
"-Tu en veux un ?"
Et voilà, Lily à totalement baisser sa garde, à ses risques et périls, elle espére ne pas l'avoir mal juger et pouvoir réellement l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Edwards
Lycéen(ne)

Lycéen(ne)
avatar

Messages : 657
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 25


What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
92/300  (92/300)

MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   Ven 5 Mar - 18:18

Lily puisque tel est son prénom, semblait déjà oublier ses craintes. Ils n'en étaient pas encore à boire un verre ensembles en se racontant des potins, mais si elle était toujours terrifiée en tout cas, elle prenait bien sur elle, pour paraitre normale, voire accueillante et surtout bienfaisante. Si Alec avait vraiment eu les problèmes qu'ils venaient de décrire, il aurait été très chanceux de tomber sur elle. Un instant, il espèra que tout le monde ne se jouait pas d'elle parce qu'elle ne le mérititait manifestement pas. Mais, dans le cas présent, rien de tout cela ne l'intéressait. Il souhaitait juste la draguer et la surprendre positivement pour qu'elle succombe à son charme. Avec désinvoluture, elle accepta de lui faire la bise et lui proposa même de se tutoyer. Cette idée lui convenant, c'est avec un sourire qu'il dit :

" Pas de problème. Tu as raison. "

Il insista un tout petit peu sur le "tu" pour montrer qu'il avait compris. Ils se firent la bise comme convenu et Alec put apprécier la douceur des joues de la demoiselle, ainsi que l'odeur parfurmée qui flottait autour d'elle. Tout en elle était séduisant mais il ne devait pas faire de rentre dedans et plutôt la draguer subtilement. Elle lui proposa alors de s'associer temporairement à elle, pour la soirée en résumé. Elle souhaitait avoir son avis, ses idées sur un plan de rénovation de l'endroit. Ce bâtiment avait du être beau, attrayant et tout, mais on voyait qu'il datait un peu. Il avait besoin d'une remise à neuf et c'est ce que Lily avait l'intention de faire. Elle comptait offrir une nouvelle jeunesse à cet endroit et sans être décorateur d'intérieur, Alec pensait pouvoir être un minimum utile et de bons conseils et puis de toute façon, il était hors de question qu'il fasse marche arrière et même si elle lui avait proposé quelque chose de totalement inintéressant, il aurait accepté. Qu'est-ce qu'un mec ne fait pas pour une fille ?

" Je te viendrais en aide avec plaisir. Je pense que ce "travail" est dans mes cordes. "

Il ajouta un petit clin d'oeil, dans l'optique de détendre l'atmosphère. Il savait que Lily était loin d'oublier dans quelles conditions, elle l'avait rencontré et c'était dommage pour lui, mais il pouvait lui faire bonne impression à présent et renverser la balance. Elle s'éloigne alors, Alec se met en marche pour la suivre en se disant qu'ils vont peut-être se poser dans une autre salle du Tric pour bosser plus au calme ou autre mais elle s'arrête au bar. Bar, qu'Alec cotoie depuis beaucoup plus d'années qu'il ne le devrait, mais ce n'est pas aujourd'hui qu'il dépasserait la limite autorisée d'alcool. En effet, Lily lui proposait un verre d'eau. Il se dit qu'une remarque vis à vis du fait que c'était moins bon que l'alcool ou qu'elle pouvait faire mieux serait mal placé déjà qu'elle n'avait pas oublié la drogue, il ne devait pas passer pour un alcoolique ou alors, Lily reviendrait bien vite sur ses positions.

" Va pour le verre d'eau ! Merci. "

Il enleva sa veste qu'il posa sur une table, négligeamment. Il avait un peu chaud et pourtant il n'avait rien fait. Qu'est-ce que cela deviendrait s'il se mettait à lui faire du rentre dedans. Mais, pour l'instant, il était juste question qu'elle puisse admirer son corps bien bati qui se distinguait sans mal sous son t-shirt. On impressionne comme on peut. Il se dirigea ensuite vers elle pour récuppérer le verre d'eau qu'elle avait rempli à son intention. Avec enthousiasme, il leva alors son verre en direction de Lily pour trinquer avant d'annoncer.

" Longue vie au Tric ! "

Il avala une gorgée d'eau froide ce qui ne réussit pourtant pas à calmer ses ardeurs. Pour paraitre volontaire, il lança :

" C'est parti ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Roe Scott
Gérante du Tric

Gérante du Tric
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 30
Localisation : Chez moi.
La vie est un jeu.

What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
5/300  (5/300)

MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   Lun 29 Mar - 17:54

Il y avait tellement de chose à faire dans les lieux, qu'elle commençait déjà à se concentrer la dessus, ne cherchant pas à réfléchir sur ce qui pourrait se passer, il fallait qu'elle évacue se stresse de toute maniére cela ne lui donnait rien de toute maniére, juste d'être stressée et sans doute peu commode avec son invité. Un invité peu banale, il fallait le reconnaître, au premiére abord, elle pourra dire qu'il lui a fait peur mais désormais, elle dirait plutôt qu'il à l'air sympathique et sûre de lui sans doute trop mais cela le rendait vraiment sympathique et cela était finalement rassurant pour Lily qui était complétement perdu peu de temps avant, elle ne dirait pas qu'elle avait confiance en lui mais elle s'en méfier un peu moins, disons surtout qu'elle était plus à l'aise, surtout que désormais le tutoiement était en place chose qui détendait encore un peu l'atmosphére, elle buvait son verre d'eau, souriante au parole de Alec qui criait longue vie au Tric, chose qu'elle espérait de tout coeur, elle aimerait tellement que cela marche, que tout redevienne comme à l'époque ou sa mére tenait les lieux, elle se contentait de sourire, regardant tout autour d'elle cherchant des idées pour améliorer les lieux, voir le budget que cela lui demanderait et aussi voir si celon les prognostique de son banquier cela irait par la même occasion, le budget étant relativement serré, elle avait de quoi refaire l'endroit cela était sure mais sans doute pas comme elle l'aurait imaginé. Les choses ne sont pas toujours simple dans la vie et notre charmante Lily le sait très bien, elle n'est pas dupe de tout cela bien au contraire, elle est naïve sur beaucoup de chose mais pas celle ci, quand on veut y arriver, il faut se battre.
Dans tout les cas, elle se fait silencieuse sans doute trop, elle reste pensive et entreprenant tout un tas de note sur un calepin noir qu'elle tient en main, elle cherche les couleurs, les objets, la maniére dont elle disposera l'endroit. Aprés plusieur longue minutes d'absence, chose qui ne lui ressemble pas vraiment finalement, elle était comme qui dirait perdu dans ses pensées, espérant que sa mére serait fiére d'elle.
Elle avait entendu la moindre de ses paroles, mais elle eut une absence, chose qui lui arrive peu souvent, voir jamais, elle s'en surprend elle même d'ailleurs, elle le regarde de nouveau et sourit puis répond finalement à Alec qui doit se poser plein de question sur elle ou tout du moins se demander ce qu'il lui est arrivé.
"-Alors que ferais-tu dans cet endroit toi ?"
Elle lui fit un nouveau petit sourire et attendit sa réponse espérant ne pas avoir été trop longue à lui fournir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Edwards
Lycéen(ne)

Lycéen(ne)
avatar

Messages : 657
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 25


What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
92/300  (92/300)

MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   Mar 27 Avr - 21:26

L'atmosphère s'était nettement détendue depuis le départ. M. Edwards avait l'art d'arranger une situation à sa faveur. Encore une fois, il avait réussi habilement. La demoiselle souriait même à ses remarques. Ils n'étaient pas amis, mais l'ambiance était presque conviviale. Même si les angoisses de Lily n'avait pas disparu, elle ne le montrait plus du tout, et elle semblait s'être envolée vers la partie inconsciente de son cerveau. Quand Alec lança joyeusement "longue vie au tric", elle sembla se perdre dans ses pensées, imaginer justement cette longue vie peut-être prospère. Elle semblait mettre beaucoup d'espoirs dans la rénovation de cet établissement.

Il profita de ce petit laps de temps pour jeter un oeil à l'endroit qu'il avait toujours considéré plutôt comme un hangar à l'abandon qu'une salle des fêtes ou un bar. Il y avait vraiment du boulot à faire. Petit revendeur de drogue, il avait toujours trouvé cet endroit lugubre à souhait. D'un côté, ça lui faisait bizarre d'être celui qui donnerait une idée pour le retaper. Mais, bon, il pouvait bien se lancer dans ce petit jeu. Il reposa son regard sur elle et remarqua qu'elle n'avait pas repris connaissance. Enfin, elle était toujours perdue dans ses pensées. Il put la contempler quelques instants sans se faire remarquer. Ses lèvres pulpeuses et d'un joli rouge, très tentant. Il la vut alors ciller des yeux et la regarda de nouveau mais avec beaucoup moins d'insistance. Il ne voulait pas lui faire peur en allant trop vite. Elle lui demanda alors ce qu'il entreprendrait comme travaux dans cet endroit. La question n'était pas simple, surtout qu'il ne connaissait pas le budget de la jeune femme. Avec de l'argent, on pouvait arriver à tout, mais sans c'était forcément plus difficile. Il répondit donc par une question :


" Juste pour savoir, quel est ton budget ? "

Une ordre d'idée du montant qu'elle pouvait investir, l'aiderait sûrement, pas qu'il se lance dans des calculs mais ça l'aiderait à voir ce qu'il était possible de faire ou non. Il commença toutefois sa réponse, sans attendre le montant, pour lui montrer qu'il s'investissait dans le projet.

" Et bien, sachant qu'il faut que ça plaise à tout le monde... Je ne sais pas encore quelle ambiance tu veux instaurer à cet endroit. Mais, il faudrait plusieurs coins, le bar au centre et moderne. La scène avec pourquoi pas une avancée où les personnes pourraient danser et écouter les concerts. Bien sûr, il doit y avoir un grand besoin de mise à neuf de tout le matériel. Ensuite, je verrais bien un coin tables-tabourets pour ceux qu'ils veulent prendre un verre en comité restreint, et un coin banquette pour les groupes plus nombreux. Qu'en penses-tu ? "

Il s’arrêta dans sa description. Il s’était lancé dans le projet, imaginant l’endroit utile et agréable pour tout le monde. Il avait par exemple pensé aux jeunes, pour le coin banquette. Il restait à décrire l’ambiance, mais Alec sentait qu’ils pouvaient faire de cet endroit une vraie place attractive. Il regarda alors Lily en quête d’une approbation de sa part. Il était loin d’être un architecte ou un décorateur d’intérieur mais il était jeune et connaissait des places comme celles-ci. Il fallait juste lui donner un petit plus, peut-être apporter par la touche féminine de Lily.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Roe Scott
Gérante du Tric

Gérante du Tric
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 30
Localisation : Chez moi.
La vie est un jeu.

What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
5/300  (5/300)

MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   Lun 17 Mai - 13:43

Parlons budget, jeune femme qui sortait à peine de l'école, malgré le fait qu'elle soit la fille de l'ancienne propriétaire trouver des fonds n'est pas chose facile mais elle a négocier avec un jeune avocat croisé par pure hasard et a tout de même réussis à avoir un budget correcte pas celui qu'elle espérait mais correcte. Alec lui posa d'ailleurs la question mais avant même qu'elle ne puisse y répondre, il se lança dans ses explications et Lily posa son regard sur chaque endroit et s'imagina chacun de ses dire, elle avait le sourire, se jeune homme était surprenant, elle arrivait à visualiser parfaitement ce qu'il voyait pour le Tric et adorait l'idée dans le principe elle avait à peu près la même, mais disons qu'elle n'avait pas encore parlé de ses idées à elle, forcément. Elle ne pouvait alors qu'aquiescer et sourire à Alec, elle s'enthousiasmer avant même que les travaux et tout le reste soient engagés, elle était impatiente.

« -J'adhère à ton idée, pour être honnête j'avais sa en tête, pas exactement pareil mais presque. Il faut redonner un coup de jeune à l'endroit, qu'il paraisse moins lugubre, plus accueillant, plus chaleureux, plus jeune, la disposition parfaite, enfin j'ai du boulot quoi... »

Et c'était rien de la dire, il y en avait des choses à faire, elle en était bien consciente mais, elle avait l'envie de le faire, cette détermination qui l'habite chaque fois qu'elle pose le regard sur l'endroit ou qu'elle voit les photos de son père et sa mère, elle veut tellement les rendre fières, elle a peur de les décevoir sans vraiment comprendre pourquoi. Son regard se reposa tout autour d'elle, elle avait hâte de commencer, car elle participerait à la rénovation, elle mettra la main à la pâte, faire la peinture, elle comptait bien s'occuper aussi de la rénovation pas seulement indiquer aux personnes qu'elle embauchera pour cela ce qu'il fallait faire. Elle était du genre active, elle avait toujours était ainsi

« -J'ai une question qui n'a s'en doute aucun rapport cela est même sure finalement mais, depuis combien de temps tu viens ici ? As-tu toujours connu l'endroit dans cet état ? Tu sais quand ma mère m'en parle ou que Peyton m'en parle et que je viens ici, j'ai du mal à imaginer l'endroit qu'elles me décrivent quand je vois dans l'état qu'est le bar aujourd'hui, si je n'avais pas vu les photos je ne suis pas sûre que j'aurais pu croire leurs histoire. »

L'endroit était totalement différent de ce que lui avait décris sa mère ou même Peyton, il ne ressemblait plus à se bar si chaleureux dont elles parlaient sans cesse, il était tellement lugubre aujourd'hui. Elle alla s'assoir sur une banquette et regarda encore et encore l'endroit, s'impatientant d'avoir enfin terminé ce qu'elle a entrepris, voir le résultat et enfin pouvoir rouvrir les lieux.

« -J'ai tellement hâte... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Edwards
Lycéen(ne)

Lycéen(ne)
avatar

Messages : 657
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 25


What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
92/300  (92/300)

MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   Jeu 24 Juin - 13:51

Alec se prêta au jeu sans soucis, imaginer un bar accueillant, un endroit pour les jeunes comme pour les un peu plus âgés, ce n'était pas bien compliqué. Et la demoiselle qui lui faisait face devait d'ailleurs avoir des tas d'idées mais il fut content de la voir sourire quand il lui décrit ce qu'il imaginait. Peut-être n'envisageait-elle pas exactement la même chose et que ça l'aiderait. Il serait presque flatté qu'elle reprenne une de ses idées. Il se voyait bien revenir une fois les travaux finis et voir "sa marque". Et puis, le sourire de Lily le ravissait surtout parce qu'elle était décontractée et qu'elle ne mettait plus de barrières entre eux. Une fois, son exposé fini elle répondit qu'elle avait des idées semblables, pas identiques mais bon il était évident qu'il fallait complètement rénover. Le Tric avait pris un coup de vieux et c'est vrai qu'Alec ne le voyait plus du tout comme un bar branché où les gens iraient ensemble s'amuser. Il y avait du boulot comme elle venait de le dire, mais d'un côté ça ne ferait qu'apprécier davantage le résultat final.

" C'est clair qu'il y a du boulot. Mais tu t'en sortiras ! Et tu verras, tu seras fière quand ça conviendra exactement à tes espérances, mais je pense qu'il faut que tu ais vraiment des idées claires de ce que tu veux, pas que tu te lances au petit bonheur la chance. "

Alors qu'il parlait, il vit une lueur de détermination dans ses yeux. Cette jeune femme apparemment frêle d'extérieure, semblait ambitieuse et prête à accomplir tout ce qu'il faudrait pour refaire vivre cet endroit. Elle devait vraiment y tenir. En même temps, s'il lui revenait de sa famille, c'était normal. Elle semblait du genre à tout faire pour sa famille, à vivre pour elle. Elle devait avoir une famille charmante qui lui avait offert tout l'amour nécessaire, pas comme lui... Si on lui léguait ou donnait un bien de la famille, il préférerait le vendre, s'en débarrasser. Mais, ce n'était pas le même contexte. Enfin... il divaguait. Lily le ramena à la réalité en embrayant sur une question qui n'avait aucun rapport. Il l'écouta attentivement avant de répondre. Il était compatissant envers elle, elle semblait tellement attachée à cet endroit avant même de le connaitre. Mais il était vrai que cela devait être difficile de l'imaginer sous ses plus beaux jours, vu l'allure qu'il avait aujourd'hui.

" Pourtant elles ne t'ont pas menti. Cet endroit a vraiment eu son heure de gloire et je suis convaincue qu'il peut parfaitement repartir avec une magnifique gérante comme toi qui s'implique et le remet à neuf. "

Un petit compliment dans la conversation ne pouvait pas faire de mal. Il reprit alors pour répondre à sa question ou plus précisément ses deux questions.

" L'endroit est comme ça depuis quelques années comme ça. Je ne me rappelle pas l'avoir vu très rayonnant. Je sais que les gens y allaient beaucoup quand j'étais petit encore. Le nom était connu et puis les personnes y ont de moins en moins été et il a fini quasiment abandonné. Parcontre, je ne viens ici que depuis cette année. Je ne faisais pas ça avant... mais il était déjà dans cet état depuis quelques temps, je suis pas le premier à être devenu revendeur ici. "

Elle alla ensuite s'asseoir sur une banquette et il la suivit le plus naturellement du monde, tout en avalant une gorgée d'eau. Il l'entendit ensuite prononcer quatre mots das un souffle : "J'ai tellement hâte." La rénovation de cet endroit semblait être comme un rêve pour elle, un rêve auquel elle tenait énormément. Il espèrait sincèrement qu'elle pourrait le réussir mais en attendant, il avait d'autres idées en tête. Et il n'allait pas réussir à la séduire dans cet endroit dénué de chaleur humaine. Il réfléchissait ainsi à un endroit où ils pourraient aller quand il entendit quelqu'un toquer à la porte. Il était vrai qu'il était venu vendre sa marchandise à l'origine et que ses acheteurs allaient se pointer. Heureusement elle avait fermé la porte, mais il risquait d'y avoir un problème s'il n'agissait pas. Lily risquait de prendre peur, elle semblait déjà s'être repliée sur elle même. Il se leva alors dans le genre héros protecteur et lui conseilla d'aller se réfugier dans un coin pendant qu'il s'en occupait.

" Va derrière le bar ou dans les toilettes là-bas. Je nous en débarrasse en deux minutes. D'accord ? "

Il attendit sa réponse avant d'agir d'une quelconque façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Roe Scott
Gérante du Tric

Gérante du Tric
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 30
Localisation : Chez moi.
La vie est un jeu.

What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
5/300  (5/300)

MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   Jeu 8 Juil - 11:48

Tout est une question d'ambition est autant dire que Lily en avait beaucoup, se bar, c'est son bébé, une sorte de réussite qu'elle se doit d'accomplir pour rendre fiére les personnes qui ont toujours cru en elle, elle sait que tout ne sera pas facile, que l'on ne peut pas tout avoir en claquant des doigts, par instant, quand elle se retrouve seule, dans l'obscurité de sa chambre, elle repense à tout le chemin qu'elle a déjà parcourue, cela l'aide à ne pas baisser les bras, elle a tellement de fois cru voir son rêve partir en fumer, qu'elle se devait de trouver une solution pour ne rien lâcher, rester toujours très optimiste, même si en voyant l'endroit aujourd'hui, elle avait du mal à croire que cela serait possible. Elle a tellement peur de ne pas pouvoir réaliser son rêve, peur de decevoir, peur de ne pas être à la hauteur, par moment elle se dit qu'elle s'est vu trop ambitieuse, trop gourmande et qu'elle aurait dût se lancer dans quelques chose de plus simple, quelques chose à sa porter, mais le sourire de sa mère sur une photo ou encore le son de sa voix qui résonne dans sa tête lui redonne l'envie et le courage de réaliser tout cela, de reprendre confiance en elle et d'avancer de nouveau dans son projet.

Tout n'a pas toujours était rose dans sa vie, elle a connu des hauts et des bas comme la plupart des gens dans le monde, se n'est pas un cas isoler, bien au contraire, tant de personne peuvent dire avoir connu des choses affreuses dans leur vie, bien pire que celle de Lily alors tout ce qu'il ne lui a pas toujours réussi ou qu'y a pu la marquer négativement de quelques façon que se soit, elle le garde terrer en elle, ne faisant qu'y penser seule et se dire que tout est désormais fini, peut de gens peuvent savoir ce qu'elle à traversé, d'ailleurs personne ne le sait mise à part elle. Se n'est pas toujours chose évidente.

Elle se sent de mieux en mieux, prenant confiance en elle même si Alec n'a finalement pas sa confiance compléte, elle sent qu'elle ne le craint plus autant qu'au début pourtant un élément va lui faire ressortir sa carapace, on frappe à la porte, elle sait de quoi il s'agit dans l'instant elle le sait parfaitement, Alec n'était pas ici pour faire la conversation avec elle à la base, mais pour revendre de la marchandise. Le fait de se dire que des étranger vont pénétrer ici avec dans l'optique de racheter de la drogue lui fait peur, comment tout ceci aller se dérouler finalement ?

Sans prononcer le moindre mot, elle se dirigea vers le bar, passant derrière elle s'assit sur le sol, recrevillant ses genous sur sa poitrine et enfouissant son visage dans ses genous, elle avait peur, une sorte de position naturellement prise par le corp pour se protéger. Se protéger mais de quoi ? Elle trouvait sa réaction stupide mais elle ne pouvait pas s'en empêcher, comme si elle préssentait une mauvaise chose, que tout ceci finisse en carnage assurer. Elle restait dans cette position sans bouger, essayant de faire le moins de bruit possible même en respirant de peur qu'on ne la repère, un sentiment de déjà vu l'habite profondément, elle en connaît les raisons, mais elle seule toujours, personne ne se doute jamais de rien et pourtant.

Elle attend alors qu'Alec vienne la rassurer lui dire que tout est fini, en attendant, elle se crispe et patiente durement à ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Edwards
Lycéen(ne)

Lycéen(ne)
avatar

Messages : 657
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 25


What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
92/300  (92/300)

MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   Jeu 15 Juil - 17:03

Un trouble fête vint mettre fin à l'instant paisible dont profitaient Alec et Lily. Alec avait presque oublié pourquoi il était là, ce qu'il était venu y faire. Il pensait à tant d'autres choses à ce moment précis. La belle lui plaisait beaucoup. Il appréciait la délicatesse de son visage ; l'odeur de son parfum l'envoutait. Mais, il n'avait d'autres choix que de s'occuper de son acheteur. Quand il lui conseilla d'aller se cacher, pendant qu'il s'en chargeait, elle obéit sans un mot. Elle semblait pétrifiée. La peur se lisait nettement sur son visage. Il attendit qu'elle ait trouvé un refuge avant de bouger. Une fois qu'elle fut cachée derrière le bar, totalement invisible, il se dirigea vers la porte. Il attrapa les sachets de drogue et se dirigea vers la porte. Il défit le verrou tout en vérifiant que Lily était bien cachée et assez loin pour ne pas entendre ce qu'il allait dire. En effet, il lui avait fait croire qu'il faisait ça juste parce qu'il en avait besoin et qu'il comptait arrêter. Mais ce n'était absolument pas son intention. Néanmoins, il devrait trouver un nouveau repère pour délivrer sa marchandise. Il ouvrit ensuite la porte, se retrouvant face à une jeune fille dans un sale état. Alec était habitué à se retrouver en face de drogués en état d'ivresse ou encore de manque. Il n'avait pas peur, mais il fut bien content de savoir que Lily ne pouvait assister à la scène. La fille était appuyée contre le mur, ayant manifestement du mal pour tenir debout. Elle s'agrippa alors à lui, se mit à crier et à réclamer son du. Pour ne pas inquiéter davantage Lily, il sortit et ferma la porte derrière lui. Il posa sa main sur sa bouche pour la faire taire et la calmer. Après un court instant, elle arrêta de crier et il put lui demander ce qu'elle désirait. Elle lui demanda plusieurs sachets de cocaïne. Alec se prépara donc à lui donner et lui demanda de sortir l'argent. Elle se mit alors à le frapper au visage, en criant qu'il était avare, en rechignant, en pleurant qu'elle n'avait rien mais qu'elle en avait besoin plus que tout, qu'elle donnerait sa vie pour avoir rien que sachet. Facile à dire mais moins à réaliser et Alec savait que Lily s'impatientait. Il se sentait prit au dépourvu. Il essaya alors tant bien que mal de lui expliquer sans hausser le ton pour ne pas alerter Lily qu'il ne lui donnerait ce qu'elle désirait que si elle apportait l'argent, tout en la maintenant pour qu'elle arrête de le gifler. Apparemment à bout de nerfs et folle de rage, elle se débâtit avec force. Alec la lâcha et elle dévala plusieurs marches de l'escalier, en haut duquel donnait la porte. Alec ne voulait pas que tout ceci tourne en drame, il s'élança pour la rattraper. Elle semblait juste légèrement abasourdie mais sans mal. Il lui donna alors un sachet de drogue et la pria de s'en aller et lui confia un message à faire passer.

" Dorénavant, vous viendrez récupérer la drogue au port. Je me trouverai derrière les conteneurs. Fais passer. Et ça, dit-il en montrant le sachet, ce n'est qu'un prêt. Si tu n'as pas l'argent la prochaine fois, tu n'auras rien de plus ! "

La fille s'éclipsa rapidement, manifestement fort bien remise, maintenant qu'elle était en possession d'un sachet de drogue. Néanmoins, Alec savait que l'endroit n'était plus sûr. Les autres acheteurs se pointeraient s'il restait là. Il devait s'en aller et emmener Lily avec lui. Par la suite, le trafic s'organiserait au port. L'information allait tourner, mais pour l'instant, les autres allaient toujours venir récupérer la drogue ici. Il remonta rapidement les quelques marches qu'il avait descendu, ouvrit la porte et la referma avec soin derrière lui puis se dirigea vers le bar pour y retrouver Lily. Elle était toujours recroquevillée en boule parterre. Il aurait bien posé une main bienveillante sur son épaule, mais il avait peur de la faire sursauter. C'est donc avec une voix douce qu'il lui annonça :

" Tout est fini. Tu peux te relever sans crainte. "

Il lui tendit une main secourable pour l'aider à se relever. Il ne savait pas comment allait agir la jeune femme. Serait-elle toujours sous le choc et hostile à la poursuite du moment avec Alec ou alors apeurée et demandeuse de réconfort. Alec était prêt à la laisser se réfugier dans ses bras. Il espérait d'ailleurs que c'est ce qu'elle ferait. Il lui annoncerait ensuite qu'il faudrait partir d'ici au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Roe Scott
Gérante du Tric

Gérante du Tric
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 30
Localisation : Chez moi.
La vie est un jeu.

What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
5/300  (5/300)

MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   Lun 19 Juil - 11:15

Elle ne sait pas ce qu'il se passe, elle n'entend rien et reste pétrifiée, elle a peur, sans doute une peur stupide, que pouvait-il bien se passer ? Etaient-ils en danger l'un comme l'autre ? Elle regarde sans doute trop de film pour se rassurer, en générale se genre de chose finit toujours mal dans les films et c'est ce qui inquiètes beaucoup Lily. Elle reste en position feotal, elle n'ose pas bouger, tout ce qu'elle désire c'est être rassurée,qu'on lui dise que tout est bien terminée et qu'ils ne courrent plus aucun danger. Elle essaye de penser à plein de chose, voulant penser à des choses agréable, voulant se calmer, essayer de ne plus avoir la peur au ventre. Chose qui finalement est impossible enfin pour le moment.

Finalement au bout d'un moment son calvaire prend fin, une voix douce et rassurante viens la sortir de ses pensées, qui n'ont pas retirer l'angoisse qu'elle ressentait mais qui ont aider à rester calme. Une main se tend vers elle, elle redresse alors lentement la tête, saisissant la main que lui tend Alec, elle se laisse alors entraîner, sentant tout cette angoisse en elle, elle alla se réfugier dans ses bras cherchant à ce qu'on la rassure de nouveau, s'est crainte vis à vis d'Alec était finalement parti, il était désormais la personne qui l'avait sorti de se mauvais pas, bien que se soit en parti de sa faute tout ce qui se passer ici se soir là.

La crainte partait doucement, elle se sentait en sécurité dans ses bras, une réaction stupide sans doute, mais la seule réaction qu'elle avait pu avoir sur le coup de la peur. Elle ne parlait pas, essayant de se rassurer doucement, Alec prenait du coup la place de sauveur et non celle du trafiquant de drogue qu'il était finalement. Elle lâcha son étreinte et ne pu dire qu'une seule chose à ce moment précis.

'-Merci..."

C'est yeux n'arrivait pas à rester fixe, toujours pas rassurée la jeune femme ne cessait pas de regarder derrière elle, ne peut que quelqu'un d'autre arrive et perturbe de nouveau la tranquillité qu'elle commence à peine à ressentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Edwards
Lycéen(ne)

Lycéen(ne)
avatar

Messages : 657
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 25


What avout my life ?
Relationship:
Point de Popularité:
92/300  (92/300)

MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   Sam 21 Aoû - 14:41

Alec ne contrôlait pas bien la situation. Il doutait de la suite des évènements. La jeune femme allait-elle se refermer comme une huître ou le laisser l'approcher, la réconforter. Il la vit redresser la tête lentement, puis sentit l'étreinte de Lily sur sa main. Elle avait choisi de faire avec lui, d'accepter l'aide qu'il lui offrait, au plus grand plaisir d'Alec. Il l'aida donc à se relever. Et elle se jeta délibérément dans se bras. Il referma alors ses bras autour d'elle, et lui caressa les cheveux pour l'apaiser. A ce moment précis, elle ressemblait à une enfant. Elle semblait tellement fragile et Alec trouvait ça très attirant. Il appréciait cette étreinte et profita de ce moment privilégié pour humer son parfum délicat. Tout en la serrant contre lui, pour finir de la rassurer, il lui murmura :

" Ca va aller. Je suis là. "

Comme si ces mots avaient fini de la consoler, elle s'écarta de lui et prononça un remerciement. Il ne l'avait pas réellement mérité mais il l'apprécia grandement. Il allait lui répondre quand il vit qu'elle jetait un coup d'oeil derrière elle. Il tiqua mais ne commenta pas.

" De rien. C'était tout naturel ", fit il alors.

A peine avait-il prononcé, cette phrase qu'elle regardait de nouveau derrière elle. Il était clair qu'elle était apeurée. Elle était terrifiée à l'idée que quelqu'un d'autre vienne troubler ce moment de calme relatif. De toute manière, ils se trouvaient dans un coupe gorge. Et ils savaient pertinemment, aussi bien elle que lui, qu'ils ne seraient pas à l'abri de tout danger tant qu'ils resteraient ici. Et puis, même sans que cela devienne dangereux, ils seraient dérangés à nouveau. Cependant, Alec n'avait pas envie qu'ils se séparent. Il aurait bien proposé de la raccompagner, mais si elle était venue en voiture, son plan était foutu ! Il tenta tout de même le coup :


" Ne restons pas ici. L'endroit n'est pas très sûr, mais il devrait bientôt s'améliorer et s'apaiser. Tu n'auras qu'à annoncer la remise à neuf du Tric et ils ne se risqueront plus dans les parages. Mais pour ce soir, il vaut mieux s'en aller. Peut-être puis-je te raccompagner ? Nous pourrons discuter de la remise à neuf du Tric en chemin, non ? "

Alec espérait qu'elle réponde par l'affirmative. Rien n'était moins sûr. Surtout que le Tric était un peu excentré et que la belle était sûrement venue en voiture. Toutefois, il n'avait pas entendu de voiture arriver. C'est vrai qu'il était dans ses pensées à ce moment là mais qui ne tente rien, n'a rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand un trafic tourne court... | Lily   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand un trafic tourne court... | Lily
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tentative de vol de sac à main... qui tourne court !!!
» Quand la bullshit tourne mal - ft. Lysander
» Quand une skin party tourne mal//pv:
» Il court il court, le renard
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Tree Hill: Next Generation :: Tree Hill :: Les lieux pour sortir :: Le tric-
Sauter vers: